L’Archéologotobus

Voyage dans le temps à la recherche de la voix perdue...

L’opéra baroque regorge de rôles féminins chantés par des hommes et des rôles masculins chantés par des femmes. Voix androgyne et fascinante, la voix de contreténor rappelle à notre imaginaire celles des castrats, immenses stars à leur époque ! Dans ce spectacle, une voix peut parfois en cacher une autre…

 

 

Note d’intention du metteur en scène

 

Depuis sa naissance à l’Antiquité, la question fondamentale de tout spectacle est Et si ?. Et si Antigone enterrait son frère, et si Phèdre déclarait son amour à Hyppolite, et si Roméo et Juliette était dans l’impossibilité de vivre leur amour ?

La question fondamentale de notre spectacle est : Et si des archéologues du futur se penchaient sur notre histoire musicale, que trouveraient-ils ?

 

Probablement déjà une absence, celle des femmes dans tout un pan de cette histoire. Interdite de chanter à l’église, majoritairement exclue de la vie artistique, ce pan là de notre histoire musicale n’est pas le plus glorieux, au moins à l’aune de notre questionnement actuel sur l’égalité entre les sexes. Pourtant, cette absence a également favorisé la naissance de la voix de contre-ténor, afin de pallier le manque de voix aigüe au sein des chœurs. Cette voix, qui trouve son apogée dans la période de la Renaissance mais semble retrouver depuis le milieu du XXème siècle une place dans notre répertoire contemporain, reste à la fois fascinante et méconnue du public, associée trop souvent aux fameux castrats italiens.

 

A travers diverses références, de Woody Allen au Monty Python, en passant par Alexandre Astier et Stanley Kubrick, vous assisterez aux voyages de deux Indiana Jones ratés du futur, en quête de la voix des femmes à travers les âges. Vous y découvrirez des pièces très connues, d’autres moins. J’espère que vous aurez du plaisir à découvrir cette forme musicale comique, et surtout ce répertoire, qui est finalement le joli revers de la médaille de la place des femmes dans notre histoire musicale occidentale.

 

 

Distribution

 

Cecil Gallois, contreténor

Justin Glaie, théorbe

Mathieu Alexandre, mise en scène

 

Archéologotobus

Toutes les dates